Le groupe de travail sur la pollution tabagique fait peau neuve

par Céline Fournier

Le groupe de travail sur la pollution tabagique fait peau neuve ! Après avoir subi une profonde restructuration et redéfinition, le groupe de travail dans lequel vous étiez impliqué.e.s revient avec une toute nouvelle dynamique.  

Une seule chose n’a pas changé : son objectif ! 

Plus que jamais, il s’agit de faire reculer les nuisances olfactives liées aux odeurs de produits du tabac et de vapotage, dans les lieux de vie. 

Les sites institutionnels commencent tout juste à se soucier du trouble causé par le tabac. Les conciliateurs de justice vers lesquels DNF renvoie régulièrement les plaignants s’en retrouvent mieux informés et mieux outillés pour solutionner ces nuisances. Tout cela, c’est aussi grâce à votre implication dans le groupe de travail et grâce à ses travaux, alors ne nous arrêtons pas en si bon chemin ! 

La pollution de l’air reste un enjeu majeur de santé publique. Le tabac, en plus d’être la première cause de mortalité évitable, est le premier polluant présent dans les logements. Les risques liés à l’exposition à la fumée (tabagisme passif) ou aux particules de tabac (tabagisme ultra-passif) ne sont plus à présenter, vous en êtes aussi conscients que nous. 

Déterminée à confronter le législateur et le juge à l’actuel vide juridique laissant des milliers de personnes en grande détresse, DNF souhaite remobiliser les membres de son groupe de travail sur la pollution tabagique de voisinage.  

L’aventure vous intéresse toujours ? 

Le nouveau site web de l’association vous propose désormais d’intégrer directement un groupe de travail au moment de l’adhésion. Pour les adhérents, vous devez renseigner votre choix dans votre espace profil ici : https://dnf.assoconnect.com/contacts/profile en cliquant sur Mettre à jour votre profil

RDV le 26 mai 2021 pour la prochaine réunion ! 

Cela devrait vous intéresser

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre visite. Accepter Lire aussi

Politiques de vos données personnelles RGPD