Actualités

Éditorial

Lutte contre le tabagisme : 20 mai, jour historique. Ce qui va changer...

Avec l’entrée en vigueur du paquet neutre, la France est à l’avant-garde de l’Europe Le paquet neutre, pour les cigarettes et le tabac à rouler, sera mis en place dès demain. Les fabricants ont donc l’obligation d’abandonner les anciens conditionnements et de ne plus produire que des paquets neutres pour le marché français. Toutefois, ils ont 6 mois pour écouler leur stock. Tant décrié par les lobbys pro-tabac, le paquet neutre est efficace et c’est bien la raison de leur virulence. En effet, plus de 60 études prouvent l’efficacité de cette mesure. Elles démontrent que le paquet neutre influence le comportement et la perception des fumeurs. Elles établissent que le paquet neutre dissuade les non-fumeurs et particulièrement les plus jeunes d’entrer dans l’addiction tabagique. En outre, plusieurs pays européens ont d’ores et déjà annoncé la mise en place d’un emballage similaire (Royaume-Uni, Irlande, Hongrie, Belgique).

La cigarette électronique va être mieux encadrée Si ce produit présente un intérêt pour la réduction des risques, il n’est pas anodin et ne doit pas contribuer à une renormalisation de l’acte de fumer dans les lieux publics ni fragiliser la législation antitabac. Il était nécessaire de mieux encadrer son marché. La publicité est désormais interdite en dehors du point de vente ; les fabricants doivent respecter un certain nombre de normes (voir infographie).

Les emballages des autres produits du tabac (chicha, cigares, cigarillos, ...) devront respecter les normes minimales de la directive européenne Les fabricants sont encore libres de leur emballage mais doivent impérativement respecter les avertissements sanitaires minimaux prévus (65% de la surface du paquet, combinaison image-texte).

Poser une question

 Dernières questions

  • Faites un don
  • Rejoindre DNF
  • Echanger sur Facebook
  • Espace presse
  • Inscription à la lettre bimensuelle