Actualités

Éditorial

Loi de santé : ce projet qui sauvera des milliers de vies !

Hier, l’Assemblée Nationale a adopté le projet de loi de modernisation de notre système de santé, étape essentielle dans son parcours législatif qui est encore loin d’être terminé. Ce texte comporte, comme le savent bien les lecteurs fidèles de notre lettre bimensuelle, de nombreuses dispositions qui vont « révolutionner » la lutte antitabac.

Ces mesures, tant combattues par le lobby du tabac, devraient porter leurs fruits d’ici 15 ans en détournant, notamment, des dizaines de milliers de jeunes de l’addiction tabagique. Ces mesures, et tout particulièrement le paquet neutre, contribueront à ringardiser le tabac qui n’est pas un produit comme les autres. Elles permettront ainsi de combattre certaines idées reçues et de rétablir certaines vérités :

Non, les produits du tabac ne sont pas des produits de consommations courantes car ils tuent prématurément un de leurs consommateurs sur deux.

Non, l’Etat n’infantilise pas la population en imposant des mesures « chocs », mais il veille à ce que la nouvelle génération ne tombe pas dans le piège du tabac comme ses devancières.

Non, fumer n’est pas un signe de liberté, mais bien au contraire une terrible l’addiction. Oui, le tabac engendre des recettes fiscales conséquentes pour l’Etat (14 milliards environ, y compris la TVA qui n’abonde pas la sécurité sociale), mais celles-ci n’atteignent nullement le coût astronomique sanitaire et social du tabac (47 milliards d’euros).

Oui, fumer peut être une liberté individuelle, encore faudrait-il accepter que les taxes sur son paquet de cigarettes participent pleinement à la prise en charge de ce coût.

Oui, il serait parfaitement normal que les industriels, responsables de cette épidémie industriellement créée et entretenue, soient enfin mis à contribution s’ils persistent à maintenir ou développer leur marché de la mort. La lutte antitabac est un combat décisif pour sortir de la dépendance et sauver des vies.

Rappelons que le tabac, c’est 73.000 morts en France chaque année, l’équivalent d’un avion de ligne qui s’écrase chaque jour. Le tabac, c’est aussi 200.000 jeunes enrôlés chaque année, notamment grâce à l’attractivité que le paquet neutre tentera de réduire. Que de destins brisés, de tragédies intimes et familiales, de désastres pour nos sociétés ! Quel prix exorbitant payé au cynisme des multinationales du tabac ! Ce cynisme déteint malheureusement sur certains élus et décideurs publics, qui s’autorisent à prétendre publiquement douter du lien mortalité-tabac.

Poser une question

 Dernières questions

  • Faites un don
  • Rejoindre DNF
  • Echangez sur notre forum
  • Espace presse
  • Inscription à la lettre bimensuelle