• DNF vous permet de poser vos questions en ligne et d’obtenir une réponse personnalisée dans un délai très bref.
  • Vous posez une question concernant un problème lié au tabac dans un lieu déterminé et notre équipe d’experts répond à votre interrogation et/ou vous conseille sur les démarches à suivre.

 

Questions-réponses

0 ... 2145 | 2160 | 2175 | 2190 | 2205 | 2220 | 2235 | 2250 | 2265 ... 4935
Voir l'ensemble des questions

Vingt Euros pour avoir fumé dans la chambre d’hôtel Imprimer la question

Pour la réservation par téléphone d’une chambre d’hôtel, j’avais accepté de donner à l’hôtelier les coordonnées de ma carte bancaire.

L’hôtelier, après mon départ de la chambre, a bien prélevé le montant de la chambre pour une nuit au prix convenu, mais 2 jours plus tard, il a aussi prélevé la somme de 20 euros. A ma demande d’explication, il a répondu : « c’est parce que vous avez fumé une cigarette dans la chambre ».

Avait-il le droit de prélever cette deuxième somme sur mon compte bancaire sans m’en aviser au préalable ?

Réponse :

Tout dépend du contrat qui a été passé entre l’hôtelier et vous.

  • Soit, rien ne pouvait laisser penser qu’il était interdit de fumer dans la chambre et ce prélèvement, sans raison invoquée, nous parait, pour le moins, inexplicable.
  • Soit, d’une manière ou d’une autre, l’interdiction de fumer a été portée à votre connaissance et vous avez bravé cette interdiction. Vous pouviez alors vous attendre à ce que des mesures de rétorsion soient utilisées, ne serait-ce que pour compenser les dommages causés, et notamment les frais de nettoyage et le désenfumage sans lesquels cette chambre « non-fumeurs » risque de ne pas pouvoir être relouée rapidement.
GA 

  • Faites un don
  • Rejoindre DNF
  • Echanger sur Facebook
  • Espace presse
  • Inscription à la lettre bimensuelle