• DNF vous permet de poser vos questions en ligne et d’obtenir une réponse personnalisée dans un délai très bref.
  • Vous posez une question concernant un problème lié au tabac dans un lieu déterminé et notre équipe d’experts répond à votre interrogation et/ou vous conseille sur les démarches à suivre.

 

Questions-réponses

0 | 15 | 30 | 45 | 60 | 75 | 90 | 105 | 120 ... 4995
Voir l'ensemble des questions

Très gênés la nuit par une voisine fumeuse, pourriez-vous nous aider dans l’explication à lui donner sur notre gêne ?  Imprimer la question

Bonjour,

Je me permets de vous contacter, ayant trouvé sur le site de la DNF votre guide, très bien conçu, sur le tabagisme passif en copropriété.

J’habite dans le midi, dans une petite co-propriété, au second étage, et ai l’habitude de dormir la fenêtre ouverte, toute l’année.

Nous sommes fort ennuyés, car voici plusieurs semaines que notre voisine du premier étage, dont la fenêtre se trouve juste sous la fenêtre de notre chambre, se permet de fumer (généralement entre minuit et 1 heure du matin, voire avant), ses volets entrebâillés, certainement dans sa chambre (tous les appartements étant identiques). Elle ne se met pas à la fenêtre, mais ses volets étant entrebâillés, la fumée monte et entre dans notre chambre où l’odeur s’installe et persiste (ce qui est plus que déplaisant). Dans la journée, l’odeur de la cigarette se fait aussi sentir côté cuisine (a priori jamais sur la terrasse).

Nous sommes ainsi chaque nuit incommodés par l’odeur de cigarette qui pénètre dans notre chambre (voire des relents de joint, comme hier soir). N’étant pas fumeurs nous-mêmes (et ne l’ayant jamais été), nous en sommes d’autant plus importunés.

Auriez-vous des conseils, arguments, à me prodiguer avant que je la contacte ? Je vous en remercie chaleureusement

Réponse :

Dépendance et raison ne font pas bon ménage, particulièrement en raison d’une communication magistralement bien orchestrée des industriels du tabac et de leurs bras armés, buralistes, cafetiers, fonctionnaires, élus et élites bien-pensantes, conditionnés ou corrompus. Au terme d’une manipulation quotidienne qui dure depuis un siècle, ils ont ainsi pu donner au tabagisme l’image d’une pratique naturelle, voire innée, et imposer l’idée que toute tentative de son encadrement serait assimilable à une privation de liberté.

La détermination et la persévérance d’un petit nombre de bénévoles [1] et le courage politique de de quelques élus, ministres et présidents de la République [2] arrivent cependant à redonner progressivement au tabagisme l’image qu’il n’aurait jamais dû perdre d’un poison dangereux et très coûteux pour la nation.

Votre voisine, si elle n’est pas complètement conditionnée, pourrait entendre vos arguments, mais il vous est recommandé, dans tous les cas, de limiter votre discours au simple énoncé des désagréments que vous subissez tout en reconnaissant qu’elle est en droit de faire ce qu’elle veut chez elle. Si elle se montre sensible à vos arguments, il vous sera certainement possible de trouver un « modus vivendi » favorable aux deux parties. Dans le cas contraire, n’insistez pas et suivez les conseils qui vous sont prodigués dans la Brochure « tabagisme passif, savoir se protéger dans les lieux d’habitation » que vous trouverez dans notre centre documentaire

Le thème du trouble anormal de voisinage lié à la pollution tabagique devient majeur dans les demandes d’aide quotidiennes qui nous sont adressées, ce qui a incité l’antenne régionale Île-de-France à créer un groupe de travail. Vous pouvez les contacter et même participer à leurs travaux.

GA 

  • Faites un don
  • Rejoindre DNF
  • Echanger sur Facebook
  • Espace presse
  • Inscription à la lettre bimensuelle