• DNF vous permet de poser vos questions en ligne et d’obtenir une réponse personnalisée dans un délai très bref.
  • Vous posez une question concernant un problème lié au tabac dans un lieu déterminé et notre équipe d’experts répond à votre interrogation et/ou vous conseille sur les démarches à suivre.

 

Questions-réponses

0 ... 1260 | 1275 | 1290 | 1305 | 1320 | 1335 | 1350 | 1365 | 1380 ... 5040
Voir l'ensemble des questions

Témoignage à propos du tabagisme subi entre voisins Imprimer la question

Je voulais témoigner de la situation particulièrement injuste que je vis depuis déjà 3 ans à cause du tabagisme passif sur mes lieux d’habitation ; j’ai bien dis « les » car j’en suis déjà à mon deuxième déménagement à cause de ce problème - en effet pour protéger ma santé qui s’altérait un peu plus chaque jour à cause de la fumée j’ai dû partir de mon premier logement à cause de voisins toxicomanes et particulièrement irrespectueux - je précise que je n’ai eu aucun soutien de la part du propriétaire et du syndic et que je n’avais pas les moyens financiers de faire venir l’huissier - en urgence ( préavis donné et poursuites du propriétaire)

J’ai ensuite trouvé dans une chambre où on m’avait affirmé que ça ne fumait pas - mensonge puisque cet endroit s’est révélé être un véritable fumoir (tabac dans parties communes et privées) avec en prime pas de VMC - je suis tombée très malade (deux poussées inflammatoire du système nerveux - diagnostique de la sclérose en plaque) - suite à ces deux premières poussées j’ai demandé de l’aide aux services logement de ma ville ( malgré l’urgence pas d’aide ils m’ont renvoyé chez les assistances sociales qui ne m’avaient jamais aidé) - je précise que pour l’autre logement , j’avais également fait de nombreuses démarches (main courantes - lettre procureur - assistante sociale - dde de certif auprés personnels soignants - préfecture- aucune aide , un vrai déni collectif) -

En urgence j’ai tout de même réussi à trouver un autre logement de type temporaire, j’ai aménagé avec mon ami - pas de bol, l’histoire se répète et j’ai à nouveau un voisin très gros fumeurs (jour et nuit) la fumée passe malgré les couches d’enduit et idem pour réponse propriétaire (on ne peut pas empêcher les gens de fumer sur leur lieux d’habitation ) - l’interdiction de fumer dans les parties communes n’est pas toujours respectée y compris par le personnel -pour ma santé j’ai malheureusement refait une rechute (névrite optique œuil droit) - j’ai remarqué que cette rechute est apparue juste après une surexposition pendant la nuit au tabac avec aggravation des symptômes habituels - à nouveau je vais être obligé de partir avec très peu de moyens et surtout pas de garant avec le risque de retrouver exactement le même problème ailleurs -

Pour moi je suis en danger , le tabac semble provoquer et aggraver mon état sans compter que ça attaque aussi les bronches et quelle puanteur ! je trouve regrettable que le corps médical ne veuille faire aucun lien entre tabac et cette maladie ( mais peut être y trouve t-il un quelconque intérêt) alors que l’INPES a au contraire établi un lien entre tabagisme passif et actif et constate même une aggravation de la maladie dans un contexte de tabagisme passif ou actif - voila pour mes histoires de logement ; Je ne poserais aucune question car je connais trop bien les réponses .

Merci pour votre asso

Réponse :
Ce témoignage ne constitue pas une question. Nous le publions donc en nous contentant de compatir à une situation qui, pour ne pas être rare n’en est pas moins rendue extrême par ses effets induits.
GA 

  • Faites un don
  • Rejoindre DNF
  • Echanger sur Facebook
  • Espace presse
  • Inscription à la lettre bimensuelle