• DNF vous permet de poser vos questions en ligne et d’obtenir une réponse personnalisée dans un délai très bref.
  • Vous posez une question concernant un problème lié au tabac dans un lieu déterminé et notre équipe d’experts répond à votre interrogation et/ou vous conseille sur les démarches à suivre.

 

Questions-réponses

0 ... 375 | 390 | 405 | 420 | 435 | 450 | 465 | 480 | 495 ... 4935
Voir l'ensemble des questions

Publicité sur YouTube, des jeunes sont présentés buvant et fumant, n’est-ce pas interdit ? Imprimer la question

Bonjour,

Je viens de voir une publicité sur YouTube pour la marque Marshall (casques audios), on y voit des jeunes boire de l’alcool et fumer des cigarettes. Je pensais que c était interdit...

Cette pub s’est lancé avant le contenu que j’ai voulu regarder mais on la retrouve aussi sur la chaine du fabricant :

MARSHALL HEADPHONES - EXILE 8MM : http://youtu.be/85WAwbwkPIs

Merci

Réponse :

You Tube est une plateforme vidéo du web et un service gratuit de partage de vidéos en ligne permettant à tout le monde de visionner et de partager des vidéos envoyées par les membres.

Le statut juridique de ce type de réseau social fait l’objet de diverses interprétations de la part des juges. Dans bon nombre de décisions (pour des affaires opposant employeurs et employés, mais pour des affaires concernant le droit à l’image, l’injure ou la diffamation), les magistrats ont considéré que ce type de site de réseau social appartient à l’espace public, sauf dans le cas ou l’accès du profil de la personne n’est accessible qu’à ses seuls amis (c’est -à-dire, non visible au public ou aux amis de ses amis) ; dans ce cadre précis, les juges considèrent qu’il s’agit d’un espace privé.

Les conditions d’utilisation du site précisent par ailleurs que l’utilisateur est « seul responsable des photos, profils, messages, articles, textes, informations, musiques, vidéos, annonces, petites annonces et autre contenu » dès que celui-ci a confirmé en cliquant sur « publier ». Le statut de You Tube qui possède un fonctionnement participatif, s’apparente à celui d’un hébergeur, non d’un éditeur. À ce titre, selon la loi pour la confiance dans l’économie numérique (LCNE) de 2004, il n’est pas responsable des éléments publiés à partir du moment où il n’y prend pas une part active.

Le site devient en revanche responsable s’il n’intervient pas après avoir été informé des faits, selon une procédure définie.

MK 

  • Faites un don
  • Rejoindre DNF
  • Echanger sur Facebook
  • Espace presse
  • Inscription à la lettre bimensuelle