• DNF vous permet de poser vos questions en ligne et d’obtenir une réponse personnalisée dans un délai très bref.
  • Vous posez une question concernant un problème lié au tabac dans un lieu déterminé et notre équipe d’experts répond à votre interrogation et/ou vous conseille sur les démarches à suivre.

 

Prochaine augmentation des prix et documentaire « Arte » Imprimer la question

Bonjour ,

Le gouvernement est-il aussi sourd que le précédent en matière de lutte contre le tabagisme puisqu’il continu les augmentations de 6% au lieu de 10% ?

Pour réagir au documentaire récent de la chaine Arte , je vous signale qu’au début de l’émission il était précisé que ce documentaire montrait les travers de l’industrie du tabac tout comme celle de la lutte anti tabac !

Les 2 camps en prenant pour leur grade !

Donc documentaire assez objectif non ?

Amicalement

JST

Réponse :

Selon l’OMS, une hausse de 10 % du prix réellement payé par le fumeur réduit de 4 % les ventes dans les pays développés et de 8 % la consommation des jeunes.

L’augmentation de 6% du prix du tabac résulte d’une décision du précédent Gouvernement, et le nouvel exécutif applique finalement une mesure décidée préalablement.

L’augmentation du prix du tabac peut avoir des effets favorables sur la santé publique. A titre d’exemple l’augmentation exceptionnelle de 40% du prix du paquet de cigarettes entre 2002 et 2004, via le Plan Cancer du gouvernement Chirac, avait entrainé une chute de 33 % des ventes de cigarettes, et par voie de conséquence une baisse du nombre de fumeurs. Et le plus remarquable est que l’on soit passé de 84 milliards de cigarettes fumées à 54 milliards et que ce chiffre n’ait pas augmenté depuis 2005 !

Les augmentations plus faibles ont une incidence réduite sur la prévalence tabagique et enrichissent des acteurs qui ont largement bénéficié des largesses de l’État ces dernières années, les buralistes et surtout les industriels du tabac.

La soirée consacrée au tabac par la chaine Arte a en effet tenté de placer sur un même plan les industriels du tabac et les acteurs du contrôle du tabac, la société civile, et ce dans une approche manichéenne trompeuse.

En effet, jeter le doute sur les objectifs de santé publique, les conséquences sociales, environnementales du tabac, ou encore oublier les pratiques détestables des cigarettiers dans les pays en voie de développement, tout ceci procède d’une approche qui ne prend pas en compte, selon nous, de la réalité de la situation.

Enfin, contrairement aux ONG engagées contre le tabac, l’industrie du tabac poursuit un objet marchand et des documents récents ont démontré qu’elle avait corrompu, dans les années 1990, des scientifiques à travers le globe et notamment en France. Pour toutes ces raisons, notre association se réserve la possibilité d’un droit de réponse vis-à-vis des journalistes et de la chaine Arte.

MK 

  • Faites un don
  • Rejoindre DNF
  • Echanger sur Facebook
  • Espace presse
  • Inscription à la lettre bimensuelle