• DNF vous permet de poser vos questions en ligne et d’obtenir une réponse personnalisée dans un délai très bref.
  • Vous posez une question concernant un problème lié au tabac dans un lieu déterminé et notre équipe d’experts répond à votre interrogation et/ou vous conseille sur les démarches à suivre.

 

Questions-réponses

0 ... 2310 | 2325 | 2340 | 2355 | 2370 | 2385 | 2400 | 2415 | 2430 ... 5025
Voir l'ensemble des questions

Où sont passés les droit de l’homme, la liberté de chacun ? Imprimer la question

Bonjour !

Club privé, soirée privée, il doit bien y avoir une solution ? Sommes nous retournés au temps de hi.. où la dictature était roi ? Où sont passés les droit de l’homme, la liberté de chacun ? Elle s’arrête bien où commence celle de l’autre, où est passé celle des fumeurs ?

Merci a vous

Salutations

Réponse :

Vous avez tout à fait raison de parler de dictature, mais vous vous trompez de cible. C’était, en effet l’apanage de ceux qui, en dépit des lois qui l’interdisaient, fumaient où et quand ils le voulaient, sans tenir compte de l’inconfort qu’ils créaient pour ceux qui les entouraient ni de l’atteinte à leur santé.

Respirer est un droit élémentaire, alors que fumer n’est qu’une liberté individuelle qui est encadrée par des lois et règlements car la fumée nuit au bien-être et à la santé de ceux qui la respirent, que ce soit par plaisir ou par contrainte.

Le décret de 1992 permettait d’organiser des espaces pour les fumeurs à l’intérieur des lieux où il était interdit de fumer. Une minorité agissante de ces fumeurs a souhaité inverser la règle et personne, parmi les fumeurs respectueux, n’a osé contrarier ces attitudes déraisonnables : certains n’étaient d’ailleurs pas mécontents de profiter de l’aubaine !

Que cela plaise ou non, les pouvoirs publics, après 15 ans de loi bafouée, ont bien été obligés de prendre des solutions plus radicales et surtout moins sujettes à interprétation.

GA 

  • Faites un don
  • Rejoindre DNF
  • Echanger sur Facebook
  • Espace presse
  • Inscription à la lettre bimensuelle