• DNF vous permet de poser vos questions en ligne et d’obtenir une réponse personnalisée dans un délai très bref.
  • Vous posez une question concernant un problème lié au tabac dans un lieu déterminé et notre équipe d’experts répond à votre interrogation et/ou vous conseille sur les démarches à suivre.

 

Questions-réponses

0 ... 2115 | 2130 | 2145 | 2160 | 2175 | 2190 | 2205 | 2220 | 2235 ... 5010
Voir l'ensemble des questions

La fumée de tabac des terrasses pollue l’air des cafés et restaurants Imprimer la question

Bonjour,

Je viens de prendre connaissance d’un « dépêche » sur Yahoo, titrée : « La fumée de tabac des terrasses pollue l’air des cafés et restaurants, selon DNF ».

Or il m’avait été assuré il y a quelques semaines par votre association ou une autre très au courant des dangers du tabac, que la fumée d’une cigarette fumée à une fenêtre d’immeuble donnant sur une courette, même si son odeur était perceptible dans d’autres appartements ouverts sur la même courette, ne pouvait être nocive du simple fait que le tabac avait été fumé « à ciel ouvert » et non dans un lieu confiné.

Que signifie donc cette nouvelle étude pour l’exemple que je soumets ci-dessus ????

Merci par avance pour votre attention.

Réponse :

Il ne nous parait pas envisageable qu’une telle réponse ait pu vous être faite par notre association car le seul fait de sentir l’odeur du tabac implique la présence de gaz et de particules fines contenues dans la fumée que vous respirez. Le caractère de dangerosité est proportionnel à l’intensité de l’odeur que vous ressentez, mais il reste cependant beaucoup moins important qu’en espace confiné. Quant au monoxyde de Carbone, très volatil, il se disperse rapidement et ne crée donc pas un danger dans ces conditions.

Il n’y a pas de complète similitude entre la configuration que vous décrivez et celle qui est constatée dans les cafés ou restaurants dont la terrasse enfumée donne directement dans l’établissement. En effet, vous subissez une partie de la fumée d’une cigarette dont la majeure partie s’est dispersée dans l’air alors que dans les terrasses sont fumées de nombreuses cigarettes dont la fumée pénètre directement dans l’établissement lorsque ces terrasses sont couvertes.

Dans l’étude complète que vous trouverez dans le site de DNF, vous pourrez constater que la pollution la plus importante est engendrée par le fait d’empêcher la fumée de s’élever. Vous constaterez également que la pollution d’un appartement situé au dessus d’un bar à chicha est nettement plus grande lorsqu’elle se fait par infiltration que par les fenêtres.

GA 

  • Faites un don
  • Rejoindre DNF
  • Echanger sur Facebook
  • Espace presse
  • Inscription à la lettre bimensuelle