• DNF vous permet de poser vos questions en ligne et d’obtenir une réponse personnalisée dans un délai très bref.
  • Vous posez une question concernant un problème lié au tabac dans un lieu déterminé et notre équipe d’experts répond à votre interrogation et/ou vous conseille sur les démarches à suivre.

 

Questions-réponses

0 ... 855 | 870 | 885 | 900 | 915 | 930 | 945 | 960 | 975 ... 5040
Voir l'ensemble des questions

Jusqu’à combien de cigarettes un masque FFP3 peut - il être efficace ?  Imprimer la question

Bonjour.

J’ai conscience que la question que je vais vous poser est un brin technique, néanmoins je vous la pose quand même, dans l’éventualité où vous auriez la réponse.

Selon vous, pendant combien de temps, ou jusqu’à combien de cigarettes, un masque de protection respiratoire de type FFP3 peut-il être considéré comme utile contre la fumée de cigarette ?

En vous remerciant par avance...

Réponse :

Les masques FFP3 sont conçus pour empêcher le passage dans les voies respiratoires de poussières fines , sans plus de précision, même s’ils en retiennent 99,5%. Or la fumée de tabac contient 95% de particules dont 75% de particules nanométriques, ultrafines et 5% de gaz toxiques. Il est fortement improbable que le filtre FFP3 puisse retenir toutes les particules ; quant aux gaz il faudrait rajouter un filtre.

En effet, des études sur l’être humain, ont mis en évidence qu’une importante part des nanoparticules inhalées atteignent directement les alvéoles pulmonaires. Elles peuvent ainsi passer dans les cellules ou le sang.

Il est donc difficile de recommander de s’assurer d’une protection quotidienne contre la fumée du tabac en utilisant ce type de masque.

Il est donc préférable de demander le respect de la loi qui ne permet pas de fumer dans les lieux à usage collectif plutôt que d’envisager de porter un masque pendant plusieurs heures, ce qui est pénible et coûteux vu la durée de vie du masque.

JM


  • Faites un don
  • Rejoindre DNF
  • Echanger sur Facebook
  • Espace presse
  • Inscription à la lettre bimensuelle