• DNF vous permet de poser vos questions en ligne et d’obtenir une réponse personnalisée dans un délai très bref.
  • Vous posez une question concernant un problème lié au tabac dans un lieu déterminé et notre équipe d’experts répond à votre interrogation et/ou vous conseille sur les démarches à suivre.

 

Questions-réponses

0 | 15 | 30 | 45 | 60 | 75 | 90 | 105 | 120 ... 5130
Voir l'ensemble des questions

Humour noir Imprimer la question

Bonjour,

Hier je me baladais dans la rue, et j’ai vue un jeune garçon fumer ; en passant près de moi j’ai senti mes yeux me piquer, et j’ai toussé.

Peut-être vais-je attraper le cancer ? Que dois-je faire pour faire enfermer ces gens qui font de la fumée dans les rues ? ça sent pas bon, et en plus, j’aime pas tousser...

P.S. : Si seulement je pouvais rester toute la journée dans ma voiture à rouler, au moins je ne serais pas dérangée...

Réponse :

Selon Wikipedia, « l’humour noir est une forme d’humour qui souligne avec cruauté, amertume et parfois désespoir l’absurdité du monde, face à laquelle il constitue quelquefois une forme de défense. »

Le fait de fumer constitue bien une absurdité lorsqu’il relève d’une dépendance telle qu’elle ne permet pas au fumeur de respecter les personnes qui se trouvent à ses côtés pendant une longue période (milieux fermés, terrasses, files d’attente, stades ou abribus).

Par contre, le fait d’imposer son tabagisme dans de telles conditions relève d’un manque de savoir-vivre évident et pourrait même être assimilé à un acte criminel puisque il est scientifiquement prouvé que le tabagisme passif tue 600.000 personne chaque année dans le monde.

Si des individus souhaitent tenter la roulette russe en fumant, ils peuvent le faire en toute liberté, mais ils doivent savoir que le barillet n’a que deux positions : la première tu vis en toussant et en crachant pendant toute ta vie, la seconde tu meurs prématurément et souvent dans la souffrance !

Il est parfaitement indécent d’user d’humour noir pour diaboliser ceux qui luttent contre le plus grand fléau évitable de santé publique que le monde n’ait jamais connu. Si par ce moyen on vise à déculpabiliser ceux qui sont prisonniers du tabac, le procédé devient odieux !

GA 

  • Faites un don
  • Rejoindre DNF
  • Echanger sur Facebook
  • Espace presse
  • Inscription à la lettre bimensuelle