• DNF vous permet de poser vos questions en ligne et d’obtenir une réponse personnalisée dans un délai très bref.
  • Vous posez une question concernant un problème lié au tabac dans un lieu déterminé et notre équipe d’experts répond à votre interrogation et/ou vous conseille sur les démarches à suivre.

 

Questions-réponses

0 ... 270 | 285 | 300 | 315 | 330 | 345 | 360 | 375 | 390 ... 4980
Voir l'ensemble des questions

Est ce que les cigarettes d’il y a environ 10 ans faisaient moins de fumée secondaire ? Et si oui, disparaissait-elle plus vite ? Imprimer la question

Bonjour,

Est ce que les cigarettes d’il y a environ 10 ans faisaient moins de fumée secondaire ? Et si oui, disparaissait-elle plus vite ?

Merci de me répondre précisément

Réponse :

Depuis de nombreuses années, les industriels du tabac ne manquent pas d’imagination pour mettre en valeur les nouveaux produits du tabac qu’ils vont proposer à la vente. Ce sont donc de nouveaux produits toujours plus attirants composés de nouvelles substances aux recettes dont les secrets sont bien gardés.

Le danger d’une exposition à la fumée du tabac en 2015 comme il y a une dizaine d’années fait toujours partie des préoccupations majeures de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). L’exposition au tabagisme passif existe partout où l’on fume. Cette pollution est considérée comme la source la plus dangereuse de pollution domestique, en raison de sa concentration élevée en produits toxiques et aussi à cause d’une exposition possible à tout âge et pendant des périodes beaucoup plus longues que celles où l’on subit la pollution atmosphérique.

La formation de la fumée du tabac à partir d’une cigarette allumée résulte d’un processus physico - chimique complexe. Elle est composée de particules solides et de gaz. Plus de 4000 substances chimiques différentes ont été répertoriées dans la fumée de tabac ; au delà des risques connus pour le cancer, de 30 à 60 de ces substances provoquent des cardiopathies et de graves maladies respiratoires et cardiovasculaires susceptibles d’entraîner des décès prématurés chez les adultes. Le tabagisme passif provoque également des maladies et aggrave des affections déjà existantes, comme l’asthme, chez les enfants.

La volatilité de la fumée secondaire d’une cigarette vendue il y a une dizaine d’année présente des caractéristiques tout aussi graves que celles des cigarettes vendues en 2015. Il faut avoir conscience qu’une fois la cigarette éteinte, la fumée secondaire de celle -ci demeure dans l’environnement. Elle se dépose sur la nourriture, les vêtements, la peau, les tapis, les tentures, dans l’air, etc., et y perdure pendant des jours, voire des semaines.

MK  GA 

  • Faites un don
  • Rejoindre DNF
  • Echanger sur Facebook
  • Espace presse
  • Inscription à la lettre bimensuelle