• DNF vous permet de poser vos questions en ligne et d’obtenir une réponse personnalisée dans un délai très bref.
  • Vous posez une question concernant un problème lié au tabac dans un lieu déterminé et notre équipe d’experts répond à votre interrogation et/ou vous conseille sur les démarches à suivre.

 

Questions-réponses

0 ... 1410 | 1425 | 1440 | 1455 | 1470 | 1485 | 1500 | 1515 | 1530 ... 5040
Voir l'ensemble des questions

En tant que bénévole j’aimerais bien ne pas passer un troisième hiver a compter les bâches enfumées et autres fumoirs hors la loi .....je baisse les bras Imprimer la question

Bonjour,

Augmentation trop faible du prix du paquet de cigarette, non respect du plan anti-cancer , refus policier de contrôler les établissement hors la loi ......

je vous suggère par pur provocation de démissionner et même de dissoudre DNF car l’état se moque de vous ! A quoi sert votre cause, si l’état casse tout le travail que vous faites .... ?

En tant que bénévole j’aimerais bien ne pas passer un troisième hiver a compter les bâches enfumées et autres fumoirs hors la loi .....je baisse les bras .

Votre réaction svp ?

Cordialement

Réponse :

Cet inventaire à la Prévert est assez conforme à la réalité d’aujourd’hui. Il faut cependant le comparer à la réalité de 2006 et constater que des progrès importants ont été réalisés. Vous n’avez plus, ou très rarement, à craindre d’être enfumé lorsque vous allez dans un « parc des expositions », à l’intérieur d’un restaurant, dans le TGV, dans un aéroport,... Tout cela, vous l’avez obtenu grâce au travail de fourmis des associations comme DNF qui n’ont obtenu ces avancées qu’après 34 ans de revers et de victoires contre un ennemi dont les moyens d’action ne peuvent pas être comparés aux faibles budgets dont disposent ces associations.

Loin de nous l’idée de suggérer que nous pourrions démissionner car nous risquerions d’être pris au mot. Disparaitrait alors la seule association qui, au quotidien, tente de faire respecter dans les faits ce qui est contenu dans les textes. Et, hormis le ministère de la santé qui nous a toujours soutenu, beaucoup de hauts fonctionnaires et de ministres seraient ravis de ne plus être confrontés chaque jour à ce cynorhodon [1]

La seule hypothèse qui nous amènerait à cette extrémité serait que beaucoup d’autres décident, comme vous, de baisser les bras en acceptant à nouveau d’être les victimes permanentes du dieu tabac et de voir leurs enfants décimés par les multiples maladies qu’il génère.

GA 

  • Faites un don
  • Rejoindre DNF
  • Echanger sur Facebook
  • Espace presse
  • Inscription à la lettre bimensuelle