• DNF vous permet de poser vos questions en ligne et d’obtenir une réponse personnalisée dans un délai très bref.
  • Vous posez une question concernant un problème lié au tabac dans un lieu déterminé et notre équipe d’experts répond à votre interrogation et/ou vous conseille sur les démarches à suivre.

 

Questions-réponses

0 ... 1530 | 1545 | 1560 | 1575 | 1590 | 1605 | 1620 | 1635 | 1650 ... 4920
Voir l'ensemble des questions

Dans les films et téléfilms, les fumeurs de tabac avaient heureusement disparu. Imprimer la question

Dans les films et téléfilms, les fumeurs de tabac avaient heureusement disparu.

Je crains déjà un retour progressivement pernicieux si nous ne sommes pas vigilants.

Mais, j’ai pu constater l’arrivée sur nos écrans d’une nouvelle drogue : le joint !

Durant les fêtes, je me suis attardée quelques soirées devant des écrans et je n’ai pas été la seule à en avoir fait la remarque.

Dans des films tous publics mettant en scène des gens ordinaires, on partage des joints. Pour se détendre, pour la convivialité, pour s’aider à passer un moment de vague à l’âme. C’est présenté comme étant banal, sans conséquence, Comme l’a longtemps été présenté le tabac.

Réponse :

Notre domaine de compétence se limite à la protection contre le tabagisme. Nous sommes cependant particulièrement concernés par les méthodes utilisées pour banaliser d’autres types de dépendance.

En la matière, rien n’est innocent et la notion de tolérance est la porte d’entrée la plus utilisée pour pénétrer dans vie quotidienne des individus et pour recruter les nouveaux, souvent très jeunes, futurs dépendants.

Concernant le tabagisme, si nous ne souhaitons pas qu’il redevienne la norme, comme au vingtième siècle, chaque Français doit se mobiliser pour exiger que la protection contre ce fléau, codifiée dans le Code de la santé publique, doit être rigoureusement respectée.

GA 

  • Faites un don
  • Rejoindre DNF
  • Echanger sur Facebook
  • Espace presse
  • Inscription à la lettre bimensuelle