• DNF vous permet de poser vos questions en ligne et d’obtenir une réponse personnalisée dans un délai très bref.
  • Vous posez une question concernant un problème lié au tabac dans un lieu déterminé et notre équipe d’experts répond à votre interrogation et/ou vous conseille sur les démarches à suivre.

 

Questions-réponses

0 ... 2175 | 2190 | 2205 | 2220 | 2235 | 2250 | 2265 | 2280 | 2295 ... 5025
Voir l'ensemble des questions

Certains ont des avis divergents au sujet de la dangerosité de la fumée Imprimer la question

Bonjour,

Votre association me semble assez bien documentée sur les dangers de la fumée, seulement vous n’êtes pas sans savoir que certains ont des avis divergents à ce sujet, ce qui est parfois assez perturbant pour le grand public. À ce propos, je voudrais savoir ce que vous pensez de l’interview suivante :

http://dailymotion.alice.it/relevan...

Peut-on y accorder un quelconque crédit, ou s’agit-il encore d’une tentative de manipulation par je ne sais quel lobby ?

Je vous remercie par avance de votre réponse.

Cordialement, Michel.

Réponse :

Exception au milieu des associations de médecins qui luttent contre le tabagisme, DNF se préoccupe prioritairement de veiller au respect de la règlementation qui permet aux citoyens de ne jamais être importunés par la fumée de tabac contre leur gré. L’association évite donc de rentrer dans les querelles d’experts. Elle estime, par contre, que, au delà d’une gêne quelquefois insupportable, la fumée constitue une agression physique et nuit à la santé de tous ceux qui la respirent, ne serait-ce que par la toux qu’elle déclenche, par l’irritation des yeux qu’elle procure ou par les difficultés respiratoires qu’elle engendre.

A ce titre, DNF estime que les décès ou les maladies invalidante dues au tabagisme passif, quel qu’en soit le nombre, doivent être évitées. A elle seule, DNF peut témoigner de la gravité de l’atteinte à la santé dans 14 cas dont elle a eu à se préoccuper. Son action a permis à 10 d’entre eux d’être indemnisés par leurs employeurs, 1 a été débouté. 3 affaires graves sont en cours de traitement.

L’auteur de cette vidéo est, à notre connaissance, le seul médecin à prétendre, contre toute évidence, que le tabagisme passif n’existerait pas, mais son désir de prouver l’amène à ne considérer que les cas mortels en oubliant les millions d’individus incommodés ou rendus malades par de tabagisme passif, amalgame pas très honnête ! Par contre il ne remet pas en cause la dangerosité du tabac pour le fumeur. Ses anciens élèves de Necker le décrivent toujours, cigare aux lèvres, où qu’il se trouvât dans l’hôpital.

Un autre éminent professeur critique également le nombre de 2.500 décès/an fourni par une enquête menée en 1997 par la faculté de médecine et celui de 3.000 fourni par le groupe de travail « tabagisme passif 2001 ». Il concède cependant que le chiffre d’un millier fourni par les services d’épidémiologie de l’institut Gustave Roussy ne lui parait pas contestable.

GA 

  • Faites un don
  • Rejoindre DNF
  • Echanger sur Facebook
  • Espace presse
  • Inscription à la lettre bimensuelle