Actualités

Éditorial

Red Day : sauvons le cœur des femmes !

Lancé par la fondation Ajila, le Red Day met en avant le risque cardiovasculaire chez la femme. A l’image de la journée mondiale sans tabac, cet événement est dédié à la prévention et à la sensibilisation d’une population qui se sent souvent peu concernée par ces problématiques : les jeunes femmes. Pourtant, les hospitalisations pour infarctus chez les femmes de moins de 50 ans ont triplé en 15 ans. C’est la première cause de mortalité féminine dans le monde.

Pourquoi ? Le risque cardiovasculaire a souvent été minimisé chez les femmes qui selon certaines études seraient protégées par leurs estrogènes. De plus, elles ont été longtemps peu ciblées par les études sur les maladies cardiovasculaires. Les femmes ont pourtant des symptômes qui leur sont propres et différents de ceux des hommes, elles sont moins bien dépistées et sont prises en charge plus tardivement. En outre, elles ont adopté les mêmes comportements à risque que les hommes. C’est ainsi que les femmes ont augmenté leurs facteurs de risques et en sont victimes de plus en plus jeunes.

Le tabagisme est naturellement l’un des principaux responsables de cette augmentation de mortalité cardiovasculaire chez la femme. L’article du BEH du 31 mai 2018 démontre à quel point la situation est préoccupante. Certes le pourcentage de fumeuse quotidienne est en baisse, mais il est impératif de continuer nos efforts.

La politique des prix permet indiscutablement de diminuer le nombre de fumeurs mais il semble que, chez les femmes, cette baisse soit malheureusement moins « spectaculaire ». Il faut donc associer des campagnes de prévention antitabac qui ciblent spécifiquement les femmes. Parfois, les campagnes généralistes ne permettent pas de « parler » correctement à tout le monde. Les femmes commencent à fumer pour des raisons différentes de celles des hommes et les messages de prévention ne peuvent, de ce fait, faire l’impasse sur le genre.

Ce #redday, est un exemple intéressant de prévention. Des femmes leaders d’opinion, ainsi que des présentatrices télé, ont revêtu des habits rouges, le 16 mai, pour sensibiliser les femmes au risque cardiovasculaire. Soutenue par de nombreux médias, cette opération aura permis, notamment, d’expliquer que le tabac n’est pas responsable QUE de cancers mais aussi de maladies qui tuent tout autant.

Nous vous invitons à découvrir cette excellente initiative pour sauver le cœur des femmes !

Bonne lecture, Pour en savoir plus : Brochure Red day

Poser une question

 Dernières questions

  • Faites un don
  • Rejoindre DNF
  • Echanger sur Facebook
  • Espace presse
  • Inscription à la lettre bimensuelle